LE SOUVENIR FRANCAIS
DES LANDES
Site officiel SNEMM
Site Officiel ANMONM
Site officiel du SF
ANMONM Landes
Blog SF Landes
Contact
Memoire des Hommes
Memorial


Présentation du SF




LES ACTIONS DES COMITES

CR VOYAGES DE MEMOIRE

ASSEMBLEES GENERALES DEPARTEMENTALES
.
AGD Dax 2003
AGD Castets 2004
AGD Aire 2005
AGD Mont de Marsan 2006
AGD Pays de Born 2007
AGD Capbreton 2008
AGD Dax 2009

AGD Castets 2010

AGD Aire 2011
AGD Mont de Marsan 2012 
AGD Pays de Born 2013
AGD Capbreton 2014
AGD Montaut 2015
AGD Brocas 2016
AGD Labouheyre 2017 n

Adhesion

Inauguration Carré
Militaire de Castets

Diapo Aire

Diapo Mt de Marsan

Diapo Biscarrosse

Diapo Capbreton


Boutoura 2007

Garaude 2007

Labouheyre 2007


Plaquette 2009 réalisée au format PDF



PROPRIETE SF

TABLEAU LISTE TOMBES


NEWSLETTERS

 

 

 

ASSEMBLEE DEPARTEMENTALE 2009

Le 13 juin 2009 à DAX

 

Discours prononcé par le Délégué Général des Landes

Le Général SABATHIER-DAGES

 


Mesdames, messieurs, chers amis du Souvenir Français


Il y a 6 ans nous faisions ici, à Dax notre première assemblée départementale, je tentais cet essai afin de faire le point et mieux faire connaître notre existence. Nous étions une cinquantaine avec quelques drapeaux et notre dépôt de gerbe au monument aux morts de la ville fût le seul acte public visible et sans personnalités officielles autres que celles des ordres nationaux et de quelques associations patriotiques.

Depuis lors, chaque année, dans une commune différente, notre assemblée se tient, avec une assistance toujours plus nombreuse et une certaine solennité adaptée au lieu. Tant le corps préfectoral que les élus, les présidents des ordres nationaux et les associations affiliées ou sympathisantes nous font l'honneur d'être des nôtres. Les médias locaux sont souvent discrets en ces occasions pour des raisons qui nous échappent! A Capbreton, l'an dernier ce fut une grande réussite: il n'y a pas eu un mot de compte rendu dans ce que l'on appelle le journal, quotidien au monopole absolu ici. Mais l'information se transmet quand même grâce à vous.

Ce qui veut dire que notre association, née en 1872 et dont les missions sont pérennes n'était pas rejetée par les landais mais inconnue d'eux ou leur paraissant réservée aux anciens combattants. Cette erreur fondamentale expliquait sa lente disparition dans notre département malgré l'existence de tombes et de monuments munis de notre cocarde. Cela va mieux grâce au bouche à oreille et à quelques publications, on commence à comprendre que le devoir de mémoire dû à ces héros, enterrés ici mais souvent nés ailleurs et ne figurant pas aux monuments aux morts, nous concerne tous. Cette année nous recentrerons notre attention sur le comité de Dax organisateur et maître d'ouvrage de cette journée et dont le patrimoine est grand.

Je ne vais donc pas, contrairement aux années passées, détailler ce qu'il paraissait nécessaire naguère d'expliciter pour la situer dans le temps et dans l'actualité : je ferai quelques rappels généraux, un rapide bilan de notre assemblée générale à Paris le 4 avril et le point sur nos Landes.
­

Rappels généraux :

Vieille de 137 ans, reconnue d'utilité publique depuis 1906, couronnée par l'académie française et l'académie des sciences morales et politiques, placée sous le haut patronage du président de la république, dont le comité d'honneur comprend toutes les hautes autorités de l'état, notre association, une des plus anciennes de notre pays, a, vous le savez, pour missions

* de conserver la mémoire des morts pour la France,
* de veiller à l'entretien de leurs tombes et
* de participer à la transmission de leur souvenir.


Avec plus de 200 000 membres, elle a la responsabilité de 130 000 tombes, de 500 monuments et stèles tant en France qu'à l'étranger. Elle est présente dans chaque département mais aussi dans 68 pays.

Bilan de l'AG du 4 avril 2009 :
Notre association étant nationale, l'assemblée générale annuelle légalement obligatoire est soumise au respect rigoureux de la loi de 1901. Toutes les garanties et contrôles sont donc assurés, les rapports moraux, d'activités et comptables ont été adoptés sans réserves. Quant au contenu qui nous intéresse au delà des arcanes notamment comptables peu accessibles aux non spécialistes que nous sommes, je vais vous en souligner les éléments intéressants, notre trésorier se fera ensuite un plaisir de vous donner des chiffres.

Immeuble du siège parisien :après 60 ans de présence dans un appartement exigu, rue de Clichy à Paris, notre siège vient d'occuper, après d'importants travaux de mise en conformité et d'entretien lourd, l'immeuble du 20 rue Eugène Flachat, donné par Rhin et Danube qui s'est intégré à nous. Cette opération est financièrement acceptable pour le S.F : la vente de l'appartement rapporte plus que le coût des travaux.


Revue :
Vous avez constaté que la dernière livraison est très améliorée : le point d'impression de l'armée de Saint-Maixent nous étant fermé, il a fallu d'urgence trouver un nouveau fournisseur et en profiter pour la recadrer économiquement et la moderniser. Tout ceci a un coût: elle passe de 4 à 5 € par an.
 

Reçus fiscaux : vous savez surement que de nombreuses associations ont perdu la possibilité d'émettre des reçus fiscaux à leurs donateurs. Il a été, à cette occasion, rappelé les conditions strictes de ces délivrances. Ainsi, il n'est pas possible d'obtenir un reçu pour une prestation de service: le prix de la revue ne doit donc pas être pris en compte. En conclusion: nous continuons à pouvoir émettre des reçus fiscaux à partir de 15 € de cotisation, mais l'abonnement à la revue de 5 € n'est pas pris en compte.

Quête : depuis cette année, le ministère de l'intérieur a aligné le S.F. sur les autres organismes autorisés à faire appel à la générosité publique, le 1er novembre, et aussi la veille si c'est un dimanche, comme en 2009, nous pouvons quêter sur toute la voie publique, sans être cantonnés à l'entrée des cimetières. Nous prendrons les dispositions pour que cela se passe normalement avec les cartes de quêteur signées par l'autorité préfectorale. Cela signifie aussi que nous aurons besoin de plus de quêteurs !

Divers :

Timbres S.F. : un timbre postal d'usage courant va être mis en service, les comités pourront le commander au siège par rame de 30.
Tee-shirts: blancs et marqués aux couleurs du S.F. ils peuvent être commandés par les comités (voir Revue No : 474, p.18 et.62) .Un poncho pour les temps de pluie est en cours de réalisation.
Presse: un mouvement se dessine qui succède au mutisme quasi -total des médias nationaux sur le S.F. : Le Point en octobre 08, La Croix en décembre le Figaro en mars 09 ont ouvert leurs colonnes. Les presses régionales et locales, lorsque la variété d'opinion y existe, sont en général  Bougies: sachez tous que vos comités détiennent des bougies S.F. à déposer devant tombes ou monuments lors de manifestations.
En conclusion: notre maison est vivante et active.

Je vais laisser le soin à notre Trésorier, Georges Grégoire, de vous chiffrer cette affirmation en vous indiquant ce qu'il est utile de comprendre sur la vie financière globale du S.F

Point financier 2008

Les comptes, approuvés par le commissaire aux comptes et le conseil d’administration en mars 2009 concernant la période du 1er octobre 2007 au 30 septembre 2008 ont été validés le 4 avril 2009 lors de l’AG du SF à Paris.
Ils sont compliqués par le déménagement du siège et touchés par les secousses financières qui ont affecté les produits financiers.

 

DEPENSES
Simplifions en ne retenant que ce qui est parlant pour tous

  Au profit de la mission
3.327.933 €
dont: pour l’entretien des tombes    901 727 €
  pour mémoire et pédagogie 1 108 045 €
  pour les fournitures    124 393 €

Les charges

972 472 €
Il faut souligner que les charges de fonctionnement, 853 045 € sont bien contenues mais la perte du portefeuille due à la crise financière est de 115 563 €.
Au total elles sont malgré tout, inférieures à celles de l’année dernière.


RECETTES
Toujours en dehors des opérations dues au changement de site du siège
4 574 617 €
Il faut noter une augmentation globale des cotisations de 6% et une baisse des quêtes de 4%.
Espérons que les nouvelles dispositions réglementaires sur la quête feront s’inverser la tendance.
Au bilan le résultat est positif de
89 464 €

Le Souvenir Français dans les Landes   

Merci à notre trésorier pour cette explication claire.

Passons maintenant à notre univers landais avec ses 265 adhérents.
Il y a un an, je vous ai rapidement donné l'origine de notre association dans notre département, j’ai fait à ce sujet un exposé devant la Société de Borda, cette vénérable institution l'a publié dans son bulletin No 490 de 1998.Je ne reviens pas sur ses termes mais je vous indique que nous sommes toujours preneurs de renseignements sur ces temps relativement anciens que la transmission orale n'a pas retenus.
Nous avons Il comités plus ou moins étoffés en effectifs d'adhérents qui reçoivent parfois des subventions de certaines communes, dont celle qui nous accueille aujourd'hui, ou qui aident aussi à l'entretien .De plus, je tiens à citer pour leurs dons: la SEMLH, les médaillés militaires, l'ANONM, l'UNC, l' ANCVR, la FNRG, l'UNACITA, la Croix rouge: collectivités et associations méritent notre gratitude.
Travaux :
Le comité de Labouheyre a réhabilité 2 tombes que nous avons découvertes et fleuries le 31 Août dernier.
La DG 40 a financé le renouvellement de plaques sur le monument de Belhade des coloniaux morts pour le France en 1944 et divers travaux d'entretien du comité de Pissos.

Mais c'est à Dax que le plus important a été fait, nous le verrons tout à l’heure au cimetière Saint-Pierre, j’évoquerai devant les autorités le parcours que nous ferons. Nous n'irons pas à Oeyreluy voir la remise en état de 2 tombes de poilus abandonnées par les familles, l'une a été réhabilitée par le comité, l'autre par la mairie qui l’a confiée au S.F.

Il va sans dire que les comités surveillent ces sépultures de morts pour la France, veillent à leur dignité et les fleurissent.
 Voyages de mémoire : nous avons aidé plusieurs enseignants dans leurs projets: déplacement des 1er prix de la résistance à Oradour/Glane, une classe de terminale de Victor Duruy à Douaumont, Verdun. .,une classe du collège de Gabarret à Oradour..,une classe de 1 ère Victor Duruy à Nuremberg..,une classe de Ch. Despiau à Oradour . . .,une classe de CM2 de St-Pierre du Mont débarquement en Normandie.
Il faut revenir sur les sommes importantes consacrées par notre siège parisien pour comprendre que nos modestes ressources ne permettraient pas de tels efforts : avec nos moyens nous participons mais c'est le S .F. national qui assume de très loin cette charge à notre demande.
Présence : nos comités et nos 4 drapeaux participent à toutes les cérémonies officielles et répondent favorablement, dans la mesure du possible, aux invitations.

Des représentants des ordres nationaux et des associations adhérentes ou sympathisantes à leurs manifestations, ils tiennent à être présents lors d'obsèques d'adhérents.
Je vais de nouveau laisser le soin à notre trésorier de vous chiffrer notre activité départementale.

Une précision d'entrée :
 
Notre association est nationale, nous reversons la moitié de la quête et le quart des cotisations à Paris.
Vous avez compris, il y a un instant, que grâce à ce système de répartition, nous dépensons souvent plus que nous versons car le siège parisien nous aide considérablement pour les voyages et les gros travaux. Pratiquement, ce sont les régions les plus riches en adhérents et en résultats des quêtes qui nous permettent d'exercer nos missions.

Autre remarque importante :
 
Notre année de gestion part du 1er octobre et se termine au 30 septembre, donc n'apparaissent que les recettes et dépenses de cet exercice budgétaire.
Ainsi la plupart des voyages aidés, énumérés il y a un instant se situent hors de cette période. Enfin, chaque comité a sa comptabilité propre qui est contrôlée par la délégation générale et par notre siège parisien.
Afin que vous ayez une idée globale de celle du département, nous avons additionné leurs résultats par rubrique.

 
RESSOURCES
Quête du 1er  novembre 2008
3 045 €
Dons
745 €
Subventions des communes
1125 €
Cotisations
3 303 €
Aides du siège
900 €
Au total : 
9 118 €
 
 
DEPENSES
Entretien des tombes et fleurissement
3 198 €
Services, offices, réunions
230 €
aide aux voyages scolaires
1 374 €
Reversement au siège (quête+cotis.)
2 718 €
Frais généraux
674 €
Au total : 
8 194 €
 

Vous constatez que nous ne sommes pas riches !

Merci cher ami pour ces indications qui situent notre petit potentiel d'initiative mais permet de progresser.
Ce qui n'est pas chiffré, c'est le travail, parfois délicat, de nos responsables et adhérents, leurs déplacements, des frais de bureau, de téléphone voire d'affranchissement assumés souvent à titre personnel : qu'ils soient publiquement remerciés.
Outre les actions qui viennent d'être citées, il convient de préciser que nous participons au jury du Prix de la Résistance et que nous y décernons un prix, que nous siégeons à la commission mémoire de l'ONAC.
Je dois encore souligner la présence à tous les niveaux du SF de nos vénérables anciens de Rhin et Danube que nous nous sommes engagés à accompagner jusqu'au dernier à son dernier jour.

En terminant ce point annuel, je vous remercie d'être là, c'est-à-dire de nous encourager dans nos efforts tendant à remplir la noble mission du souvenir de nos héros.
Celle-ci n'a pas pris les rides de ses 137 ans mais est toujours aussi actuelle et indispensable pour aider au « vivre ensemble » dans notre pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

trait

 

Assistance à l'écoute du compte-rendu du voyage de mémoire réalisé par les élèves du lycée Victor Duruy.
On reconnaît au premier rang de gauche à droite le président de l'ANMONM Landes, le Président des Médaillés Militaires Landes et le représentant de la SEMLH Landes. Coté droit, Monsieur le Sous-préfet, Madame Bonjean Monsieur le Maire, l'adjoint au Maire, Monsieur le Directeur de l'ONAC.


COMPTE-RENDU

Ce voyage aura duré dix jours. Dix jours très riches puisque nous avons découvert pas moins de trois pays et cinq villes toutes différentes autant par leur culture que par leur architecture mais qui ont pour point commun de porter en elles les traces du chaos provoqué par les nazis durant la Seconde guerre mondiale. Nous n'étions pas totalement conscients de tout ce qui nous attendait durant ce séjour malgré notre impatience de faire ce voyage scolaire. Cela fait des années que nous étudions, que nous entendons parler de la Seconde guerre mondiale. Des témoignages, des documentaires, des cours, des films, des images… nous en avons beaucoup entendu parler mais jamais nous ne pensions être aussi marqués au retour.

Les 2 lycéennes relatant leur voyage





maire   souspref  
Discours de Monsieur le Maire de Dax et Monsieur le Sous-Préfet des Landes


Le président du comité de Dax

    
Dépôt de gerbe au Monument aux Morts de la ville de Dax

    
Découverte d'une plaque avec la cocarde du SF scéllée sur le rond-point du Souvenir Français face à l'église de Saint Vincent de Xainte



Dépôt de fleurs sur les tombes du carré militaire
au cimetière de Dax Saint Pierre



Aux morts

Tombe du colonel Nansouty dont le coeur repose
dans une urne sur un pilier en la cathédrale de Dax

 

Pour visionner le diaporama en entier cliquez ICI

Souvenir Francais des Landes