logo
LE SOUVENIR FRANCAIS
DES LANDES
Site officiel du SF
Site ANMONM Landes
Blog SF Landes
Contact
Ajouter aux favoris
Site Officiel ANMONM
Memoire des Hommes
Memorial







LES ACTIONS DES COMITES

CR VOYAGES DE MEMOIRE

ASSEMBLEES GENERALES DEPARTEMENTALES
.
AGD Dax 2003
AGD Castets 2004
AGD Aire 2005
AGD Mont de Marsan 2006
AGD Pays de Born 2007
AGD Capbreton 2008
AGD Dax 2009

AGD Castets 2010

AGD Aire 2011
AGD Mont de Marsan 2012 
AGD Pays de Born 2013
AGD Capbreton 2014
AGD Montaut 2015
AGD Brocas 2016
AGD Labouheyre 2017 n













PROPRIETE SF

TABLEAU LISTE TOMBES


NEWSLETTERS

 

 

 

 

HONNEUR A DEUX PRESIDENTS

DU SOUVENIR FRANÇAIS DES LANDES

 

Dernièrement le Délégué Général du SF des Landes, le Général Sabathier-Dagès a remis à deux présidents de comité la plus haute décoration dans le Souvenir Français, la Médaille de Vermeil avec bélière laurée.

Cette décoration que l'on décerne après plus de 30 ans d'ancienneté dans une fonction du Souvenir Français a été remise à :

Monsieur Maurice HARDY
Monsieur Didier OLIVAR
MH

 

Tous deux présidents d'un comité : Saint Vincent de Tyrosse pour le premier et Dax pour le second.

Maurice HARDY est arrivé dans les Landes en 1990 et s'est porté aussitôt candidat pour recréer le comité de Tyrosse et se dissocier ainsi de celui de Capbreton présidé par le Commandant Fiévet.

Il faut dire que Maurice n'était pas un débutant : Président du Comité du Souvenir Français d'Aubervilliers en Seine-Saint-Denis de 1978 jusqu'à sa fermeture en 1990. Commissaire de Service au Ministère des Anciens Combattants pendant 14 ans, il participa à toutes les principales cérémonies patriotiques de France.

Pendant ces 22 années de présidence du Comité de Saint Vincent de Tyrosse il réussira notamment à se faire aider financièrement pour l'achat d'un drapeau pour son comité par 4 communes (Saint-Vincent-de-Tyrosse, Capbreton, Benesse Maremne et Orx).

Il vient de passer le relais au Colonel Dominique de Viville qui devient le nouveau Président du Comité.

Allocution du Général Sabathier-Dagès, Délégué Général du Souvenir Français des Landes lors de la remise de la médaille de Vermeil avec bélière laurée à Maurice Hardy.

 

Mesdames, Messieurs,


Je vous remercie d’avoir bien voulu quitter vos obligations pour participer à cette réunion amicale mais chargée de sens pour nous tous.
En effet, je vais remettre, dans un instant à notre ami Maurice Hardy, la plus haute décoration du Souvenir Français. La reconnaissance ainsi manifestée par notre œuvre séculaire ne doit rien au hasard, je vous le démontre.
Il n’est pas question ici de relater ses carrières, bien qu’il soit tentant d’évoquer ses 3 années de commando marine avec citations et médaille militaire, puis la RATP, je souhaite simplement vous dire que cet homme de convictions sert le Souvenir Français depuis 1983.
Il a été président du comité d’Aubervilliers près de Paris jusqu’à  la fermeture de celui-ci en 1990, il avait été nommé président d’honneur. Je note que son épouse a toujours été à ses côtés, notamment comme trésorière.
Venu en retraite à St-Vincent-de-Tyrosse, il a tenu à reprendre du service en recréant le comité disparu depuis des années et en prenant sa présidence en 2003. La tâche est difficile mais il a su s’entourer de quelques adhérents qui font que le S.F. est ici reconnu et participe à toutes les cérémonies. Il a réussi l’exploit de le doter d’un drapeau qui le rend encore plus visible.
Il est venu dans les Landes titulaire de la médaille d’argent depuis 1993, la médaille de vermeil lui a été décernée en 2006 et il fait partie de la promotion du 1er juin 2012 pour la médaille de vermeil avec bélière laurée.
Il va sans dire que ses qualités humaines, son sens du devoir, sa rectitude ont été appréciés. Ses 80 ans passés, quelques soucis de santé le font envisager de passer le flambeau. Nous en reparlerons bientôt.

Je vais avoir l’honneur d’épingler cette décoration sur sa poitrine

 

 

Pour voir l'album photos cliquez sur la photo ou sur le lien vert : Album de la décoration de M. Hardy

 

cocardesmall

 

btri

 

 

Didier OLIVAR, lui, a connu tous les Délégués Généraux des Landes depuis son arrivée à Dax en 1975 comme adhérent au Comité de Capbreton. Très vite avec un autre membre, Monsieur Duvignau, ils créent le comité de Dax. Il en devient ainsi Vice-président puis président, fonction qu'il occupe encore aujourd'hui.

En 1980 il reçoit son Diplôme d'honneur en la mairie de Dax des mains du Gal Bourguignat.
En 1988 il reçoit sa médaille de bronze de Madame Caro de Priellé.
En 1993 il reçoit sa médaille d'argent puis celle de Vermeil et enfin celle de Vermeil avec bélière laurée des mains du Général Sabathier-Dagès, preuve de son dévouement au Souvenir Français depuis plus de 30 ans.

 

Allocution du Général Sabathier-Dagès, Délégué Général du Souvenir Français des Landes lors de la remise de la médaille de Vermeil avec bélière laurée à Didier Olivar

            Monsieur le Maire,
            Monsieur le directeur de l’ONAC,….
            Mesdames et Messieurs le élus,
            Messieurs les officiers généraux,    
            Mon commandant,
            Monsieur le commissaire, 
            Messieurs les présidents
                        de la Légion d’honneur,
                        de la Médaille militaire,
                        de l’ONM,
                        des anciens combattants,
                        de la FNRG
            Madame et messieurs les présidents de comité du S.F 
            Monsieur le Porte drapeau,
            Mesdames, messieurs.
 
Monsieur Didier Olivar, président du comité de Dax du Souvenir Français, a reçu ,le 1er juin dernier, la plus haute décoration de cette vénérable institution : la médaille de vermeil avec bélière laurée.
Afin d’obtenir une salle pour procéder à la remise, il s’est rapproché de Monsieur le Maire de Dax. Monsieur Bellocq a tenu à nous recevoir ici salle René Dassé : d’emblée, je le prie de croire  en notre profonde gratitude.
Je m’en voudrais d’abuser de votre attention, mais je dois vous indiquer que cette récompense n’est pas le fruit du hasard.
Mr Olivar est la mémoire vivante de ce comité. Il y a adhéré à sa création il y a 36 ans et a été très vite vice-président. Il a succédé à  Paul Duvigneau à la présidence en 1991.
Ses services successifs ont été sanctionnés par le diplôme d’honneur en 1980, la médaille de bronze en 1988, d’argent en1993, de vermeil en 2002.
Son comité veille avec attention sur 54 tombes de morts pour la France, la plupart regroupées dans les carrés militaires de Saint-Pierre et Saint-Vincent, et 3 monuments. Il  est souvent en  première ligne et  est aussi présent, avec son drapeau à toutes les cérémonies officielles, mais également  à des obsèques.
La durée de ses responsabilités, la qualité de ses prestations, la facilité de ses contacts avec les personnalités, son aptitude à  faire connaître notre œuvre séculaire font que notre Président national a suivi ma proposition et lui a attribué cette récompense.
Je vais donc passer à l’objet même de notre rassemblement: la remise de la médaille.

Peut-être ensuite  nous dira-t-il quelques mots et, selon le protocole, Monsieur le Maire conclura cette réunion.

 

Discours de Monsieur Gabriel Bellocq Maire de Dax et Conseiller Général

Cérémonie d’hommage à Monsieur Didier OLIVAR
Récipiendaire de la Médaille de Vermeil avec Bélière Laurée
Jeudi 18 octobre 2012

Mon général (Jean-Pierre SABATHIER-DAGES, délégué général du Souvenir Français)
Monsieur le Secrétaire Départemental de l’Office National des Anciens Combattants (Paul de ADREIS)
Messieurs les Présidents des associations d’anciens combattants,
Mesdames et Messieurs,


Cher Monsieur OLIVAR,

Je tiens d’abord à vous remercier de m’avoir associé à cette sympathique cérémonie qui me permet, à travers l’honneur qui vous est rendu, de rendre hommage à l’action essentielle du Souvenir Français : celle de faire partager au plus grand nombre les valeurs du patriotisme et du civisme.

En vous accueillant ici, je souhaite vous exprimer, au nom de tous les Dacquois, notre profonde reconnaissance.

Ce rendez-vous, à la fois solennel et empreint de la simplicité et de la modestie qui vous anime, est l’occasion de vous témoigner en ma qualité de maire de Dax et d’élu départemental l’attachement que je porte  à la grande famille des anciens combattants.

Je sais que l’attribution, le 1er juillet dernier, de cette médaille de vermeil avec bélière laurée du Souvenir Français, a été pour vous un grand moment d’émotion, mais que la gratitude que vous ont exprimé vos pairs à travers cette distinction ne saurait se limiter à quelques instants protocolaires.

Cette gratitude nous vous la devons au quotidien, pour les sacrifices que vous avez consentis au bénéfice de tous, mais aussi pour votre engagement auprès de vos semblables.

Je connais les actions que vous menez avec vos camarades au nom de la mémoire combattante : l’organisation des cérémonies auxquelles vous participez; l’entretien des tombes et des monuments dont vous êtes souvent les seuls à vous préoccuper; la transmission de la mémoire aux jeunes générations qui est votre souci constant.

Votre dévouement a valeur d’exemple pour nos jeunes.

On ne dira jamais assez combien les différents conflits ont marqué durablement l’histoire de notre département et celle de la France.

Avec vos camarades du Comité, vous vous dévouez inlassablement pour entretenir cette mémoire. Vous veillez notamment avec attention sur les carrés militaires des cimetières Saint Pierre et Saint Vincent.

Cher Monsieur OLIVAR,

Déjà impliqué comme membre du Conseil d’Administration de l’UNC-AFN, vous avez créé ce comité de Dax du Souvenir Français en 1975, avec Monsieur Paul DUVIGNEAU, alors conseiller municipal, auquel vous avez succédé à la présidence en 1991.

Vous avez très vite associé votre famille à cette tâche, puisque c’est avec femmes et enfants que vous organisiez la quête lors des cérémonies patriotiques au profit de l’ONAC ou du Bleuet de France.

Vous endossez également la lourde responsabilité d’arborer lors des manifestations commémoratives nationales ou à l’occasion de cérémonies d’obsèques l’emblème tricolore - ce qui requiert dignité et constance - et de rendre ainsi hommage, au nom de la Nation française, aux combattants et aux disparus.

Dans la continuité de cet engagement, vous êtes également correspondant de l’ONAC pour la commune de MESS et membre du Comité mémorial landais de Pontonx depuis sa création.

Mais cette attention aux autres, aux disparus et à leurs familles, vous avez su la faire vivre également tout au long de votre carrière professionnelle.

Entré aux Pompes Funèbres de Bayonne en novembre 1962, vous rejoignez très vite Dax, ou vous vous installez définitivement dès 1963.

Cette activité professionnelle vous fait côtoyer une fois de plus le monde combattant, puisque vous avez assuré tous les services funéraires de la base de l’EALAT, notamment ceux des militaires décédés dans les accidents d’Hasparren ou Oeyreluy.

Mais cette carrière vous a également fait partager les pages les plus douloureuses de notre cité thermale, et je sais que le souvenir de la cérémonie d’hommage aux quatre joueurs de l’USD décédés dans un accident de voiture en revenant de Bordeaux, organisée au milieu du stade, vous anime encore.

Cher Monsieur OLIVAR,

Tout au long de votre vie professionnelle, à travers votre engagement en faveur de la mémoire combattante, vous avez su rester le serviteur d’un grand engagement basé sur le sens du devoir, de l’honneur, de la rigueur et de la discipline, qui honorez avec la plus grande dignité une fonction hautement symbolique pour la mémoire de tous les disparus.

Mesdames, Messieurs, Mes chers amis,

Aujourd’hui en cette mairie de Dax, nous honorons celui dont je viens de retracer le parcours. Par son engagement professionnel, par son dévouement associatif, il est exemple pour toutes les générations.

Avec vous et grâce à vous, Monsieur OLIVAR, la ville de Dax et son agglomération sont fières et honorées de voir un de leur concitoyen reçu dans la plus haute distinction délivrée par le Souvenir Français.

Pour cette vie d’engagement, pour l’Honneur que vous nous faites, Monsieur OLIVAR, …..Merci

Gabriel BELLOCQ,
Maire de Dax
Vice-président du Conseil Général

 

Pour voir l'album photos cliquez sur la photo ou sur le lien orange : DO Album de la décoration de D. Olivar

 

Souvenir Français des Landes